Une brève sur le site de François Bon :Le tiers livre intitulée "La bourse aux manuscrits. Impasse ou funambule? Mais piste à suivre". Je ne sais pas si cette partie du site permet les commentaires. Je ne crois pas. F.B. s'interroge sur le fait que la mise en ligne des M@nuscrits aboutisse fatalement à renoncer au "chantier" des relations entre auteurs et éditeurs pour "aller vers" les livres. Je ne crois pas. C'est comme si on disait qu'avec "Meetic" il était fatal de renoncer au couple.